Art et commercialisation digitale

au niveau : Root A: vue(s): 1875

Art et commercialisation Digitale

 

S’approprier les technologies, les médias, les réseaux sociaux et le monde du digital afin de créer, diffuser, commercialiser, promouvoir et vendre son art est de nos jours possible. En  effet, le digital façonne nos sociétés, rythme nos vies, et il s’est imposé dans nos vies en devenant une nécessité même pour les artistes d’aujourd’hui. 

L’art et le progrès technologique ont depuis des siècles entretenus des relations étroites commençant par l’invention de l’imprimerie, le développement des pratiques photographiques, puis vidéographiques ainsi que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux en passant par l’art digital, le net art, le mapping et de nombreuses autres pratiques contemporaines. 

Au-delà de la création, comment le digital participe-t-il à commercialiser l’art ?? Comment ARTY participe-t-elle à ce processus de digitalisation du marché de l’art ?

 

Comme nous l’avons dit, les nouvelles technologies ont depuis leurs apparitions été au service de l’art, le numérique en général est au service non seulement de la création artistique, mais aussi de sa commercialisation. Les réseaux sociaux, de leur part, sont utilisés afin de promouvoir la création, de médiatiser les événements artistiques, de se faire connaître en tant qu’artiste ou qu’entrepreneur en art…  

L’ingénierie informatique est elle dévouée pour servir l’art. De nombreuses plateformes internationales ont été créées pour commercialiser la production plastique. Surtout en temps de pandémie, ou sortir et voyager est devenu restreint, et/ou les expositions, les  galeries, les musées et les espaces culturels ont été fermés… l’ingénierie informatique a permis de développer des services compensant ce manque. Il était possible de visiter virtuellement des musées en étant assis sur son canapé. Il était aussi possible de vendre son art, d’exposer, et d’acheter via internet… et même d’enchérir sur des œuvres de grands maîtres. 

En somme, les pratiques artistiques sont devenues indissociables du progrès technologiques et informatiques. Depuis, son intégration en art, le digital n’a cessé de servir ce domaine comme tant d’autres… tout en offrant au marché de l’art : Transparence, accessibilité, archivage, plus de visibilité, moins de dépenses/ de coût, du respect écologique, du renouveau, de l’interactivité, de la rapidité…  

C’est justement le but que défend ARTY collection. Cette plateforme tend à digitaliser le processus de commercialisation des œuvres d’art dans le but de faciliter et révolutionner le marché de l’art et le rendre accessible pour tous, tout en assurant un paiement sécurisé et une livraison dans les plus brefs délais.

Nous ne pouvons conclure cet article sans évoquer Le NFT qui est l’abréviation de non-fungible token, soit jeton non fongible en français. Le NFT est considéré comme le futur du monde de l’art. Il s’agit d’images uniques et impossibles à dupliquer basés sur une Blockchain. Cette dernière est une technologie de stockage et de transmission  de données transparente et sécurisée. Les NFT sont donc des œuvres numériques : images, GIF ou vidéos stockées sur ces chaînes et disponibles à la vente en crypto monnaies et leurs prix peuvent être parfois inestimables. 

Le NFT est une réelle révolution dans le monde du numérique… Qu’en savez-vous à ce sujet ? Voulez-vous un article plus détaillé sur le NFT ? Partagez avec nous vos avis en commentaires…  

Commentaires

Commentez